Boulangeries : rester positif, car OUI la boulangerie a un potentiel.

“Aujourd’hui, les boulangers réfléchissent toujours plus pour séduire une clientèle toujours plus en demande de nouveautés. Les boulangers se tournent de plus en plus vers les circuits courts et privilégient le travail avec les meuniers locaux, les produits Bio remportent de plus en plus de part de marché au niveau des commerces de proximité et la boulangerie doit répondre à cette demande. Le boulanger peut désormais dire au client que le pain qu’on lui vend a été fait avec le blé du champ d’en face ! ” explique Dominique Anract, Président de la confédération nationale de la boulangerie pâtisserie, et les meuniers accompagnent chaque jour avec des offres répondant à cette demande.

La boulangerie reste un passage quotidien incontournable pour 85% des Français selon l’étude CREST de NPD (d’octobre 2016 à septembre 2017)

Se réinventer pour répondre aux nouvelles tendances,

Au niveau de l’offre, parmi le Bio, les boulangeries pâtisseries doivent se repositionner dans un modèle conduit par la demande du consommateur désirant plus de traçabilité, de naturalité (sans insecticide, sans additif ni conservateur) mais aussi la proximité. Selon les observations de NPD, l’offre se tourne également vers des produits végétariens, sans gluten, sans allergène, qui dénote une réelle prise de conscience des Français pour les bienfaits d’une alimentation bien-être et santé. Dominique André Chaigneau explique également, qu’en boulangerie, les farines bio sont ainsi en vedette, tout comme les pains spéciaux aux graines chargées en Oméga 3 par exemple

Toujours selon Dominique André Chaigneau, plusieurs pistes d’action doivent émerger également :

  • La restauration sur place dans un lieu convivial.
  • La personnalisation des productions pour tirer vers toujours plus de produits sur-mesure parfaitement adaptés aux goûts des consommateurs.
  • La digitalisation des ventes notamment via le sans-contact, mais aussi les commandes via internet en click&collect, la mise en place d’applications pour commander rapidement et payer son sandwich du midi ou son en cas du goûter.

 

Alors qui a dit que la boulangerie n’avait pas un fort potentiel de développement ?

Bonnes gourmandises à vous tous.

Sources :

Dominique André-Chaigneau, Toute la Franchise ©

Ces articles pourraient vous intéresser :

Savoir-faire Tendances
Découvrez notre parcours formant !

#Moulin #TerrenaMeneurie | 4 octobre 2019